rareté
étymologie
 Composé de rare et de -té.

nom

SingulierPluriel
raretéraretés

rareté \ʁaʁ.te\ féminin

  1. Qualité des choses qui sont en petit nombre, en petite quantité ; il est opposé à abondance.
    • Il y eut grande rareté de vin cette année-là.
    • Ces objets coûtent cher à cause de leur rareté.
    • La rareté en augmente le prix.
    • Il n’y a pas plus d’épées à Tolède que de cuir à Cordoue, que de dentelles à Malines, que d’huîtres à Ostende et de pâtés de foie gras à Strasbourg ; c’est à Paris que sont toutes les raretés, et si l’on en rencontre quelques-unes dans les pays étrangers, c’est qu’elles viennent de la boutique de mademoiselle Delaunay, quai Voltaire. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  2. Chose qui se trouve difficilement.
    • La rareté des diamants contribue beaucoup à leur prix.
    • Il y a dans sa collection des pièces d’une rareté singulière.
  3. (Figuré) Ce qui est peu fréquent, peu commun.
    • C’est une rareté que de vous voir.
  4. (Par extension) (familier) Quasi absence.
    • Vous êtes, vous devenez d’une grande rareté.
  5. Objet rare, singulier ou curieux.
    • Je m'étais déterminé à prendre la route de Salzburg, afin de voir la Bibliothèque de l’archevêché de cette ville , composée de 21000 volumes; elle contient un assez grand nombre de raretés en manuscrits et en livres incunables; […]. (Jean Duchesne, Voyage d'un Iconophile, Paris : Heideloff & Campé, 1834, page 56)
  6. (physique) État de ce qui est rare, par opposition à densité.
    • La rareté de l’air sur les montagnes.
synonymes

Fait d’exister en petit nombre :

désuétude
antonymes

Fait d’exister en petit nombre :

abondance

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français