ratification
étymologie
Du latin ratificatio, de ratificare, de ratus (« définitif, fixé, valable ») et facere (« faire »), littéralement « rendre valable ».

nom

SingulierPluriel
ratificationratifications

ratification \ʁa.ti.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (droit) Action de ratifier.
    • L’échange des ratifications a eu lieu.
    • Ratification sous seing privé.
    • Ratification par acte public.
    • Ratification par écrit, verbale.
    • Le mineur signa au contrat et promit de donner sa ratification quand il serait majeur.
  2. (En particulier) (Législation) Approbation dans les formes requises, généralement par le vote d’une assemblée, d’un texte élaboré ou signé par une autre autorité.
    • Le traité entre en vigueur le 4 novembre 2016, trente jours après sa ratification par au moins 55 parties représentant 55 % des émissions. (Accord de Paris sur le climat sur l’encyclopédie Wikipédia)
    • Il est possible d’inclure dans un projet de loi de ratification des dispositions modifiant, le cas échéant pour corriger des erreurs, ou complétant celles introduites par l’ordonnance à ratifier. (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français