recoin
étymologie
Mot composé de re- et coin voir racoin.

nom

SingulierPluriel
recoinrecoins

recoin \ʁə.kwɛ̃\ masculin

  1. Coin plus caché, moins en vue.
    • Parvenus sur la rive Nord, nous fouillions de nos jumelles tous les recoins de la côte. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […], Beau Geste se leva et, […], se mit à tonner :
      “Aubergiste, à boire ou je tue le chien ! Donne à mes hussards ton meilleur vin de Moselle et descends pour nous dans la cave. Tu devrais trouver dans un recoin poussiéreux deux belle bouteilles de chambertin qui ne sont pas loin d'avoir mon âge.
      (Olivier Barde-Cabuçon, Les Adieux à l'Empire, Actes Sud, 2017, chap. 2)
  2. (Figuré) (familier) …
    • Les recoins du cœur, de la conscience : Les replis du cœur, de la conscience, ce qu’il y a de plus caché dans le cœur, dans la conscience.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français