reconstruction
étymologie
Dérivé de reconstruire sur le modèle de construction.

nom

SingulierPluriel
reconstructionreconstructions

reconstruction \ʁə.kɔ̃s.tʁyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de reconstruire.
    • [En 1194,] l'ensemble de la population de Chartres s'est mobilisé pour financer la reconstruction de la cathédrale, ravagée par un incendie. (Brigitte Coppin, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • La Russie demeurait par force une puissance pacifique, divisée au-dedans, déchirée entre les révolutionnaires et les réactionnaires également incapables de reconstruction sociale, et elle s’enlisait dans un désordre tragique de vendetta politique à retours chroniques. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 124 de l’éd. de 1921)
    • (Figuré)Entendant le sens et la portée de la désignation dont il fut l'objet comprenant que ce que l'opinion républicaine attendait de lui ce n'était pas un badigeonnage, un récrépissage du vieil édifice militaire, c'était une reconstruction, il se résolut à la tâche. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français