recourir
étymologie
Du latin recurro.

verbe

recourir intransitif conjugaison

  1. Courir de nouveau.
    • J’ai couru et recouru.
  2. Demander du secours ; s’adresser à quelqu’un pour en obtenir quelque chose.
    • Voyez-vous […] nous avons à Paris plusieurs catégories de malandrins. Pour nous en garantir, il nous faut recourir à des hommes présentant des qualités particulières. Ces hommes sont des mouchards, comme vous les appelez. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Si les grains ont souffert de l’intempérie des saisons, il faudra recourir au criblage qui produit ordinairement un pour cent de déchet, lequel sera vendu au profit de la République. (Ch. Lorrain, Les subsistances en céréales dans le district de Chaumont: de 1788 à l'an V, Chaumont : R. Cavaniol, 1911, vol.1, p.503)
  3. (Justice) Se pourvoir.
    • Recourir en cassation.

      recourir transitif indirect

  4. User ; utiliser ; avoir recours ; en parlant des choses.
    • Le Wahhabites, en Arabie, à la fin du XVIIIe siècle, par exemple, recourant à l’autorité de certains théologiens médiévaux, lancèrent un mouvement virulent d'islam purifié […]. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.96)
    • J’ai moi-même été militant marxiste-léniniste et j’ai pourtant produit une thèse en anthropologie biologique en recourant au paradigme de la sociobiologie et de la psychologie évolutionniste. (La démagogie est-elle génétique ?, dans Le Québec sceptique, n°58, p.17, automne 2005)
    • Lorsqu'une grande marque de produits agroalimentaires souhaite lancer un nouveau yahourt 0 % de matière grasse dédié à une clientèle féminine, elle recourt au marketing opérationnel. (DUT TC 1re année, sous la direction de Julien Granata & ‎Pierre Marquès, Dunod, 2015, chap. 52, p. 395)
    • L'usage voulait, pour certaines correspondances véhiculant des informations confidentielles, que l'on cryptât celles-ci en recourant à des lettres ou à des chiffres qui s'apparentaient à des signes cabalistiques. (Jean-Michel Lecocq, Le secret des Toscans, éd. L' Harmattan, 2009, p. 11)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.101
Dictionnaire Français