recruter
étymologie
(fin du XVIIe siècle) dénominal#fr|Dénominal de recrue#fr|recrue, lui-même de recroître, verbe longtemps condamné par les puristes voir solutionner pour un autre exemple de dénominal condamné de nos jours.

verbe

recruter \ʁə.kʁy.te\ transitif conjugaison (pronominal : se recruter)

  1. (militaire) Lever des hommes pour le service militaire.
    • Recruter une troupe.
    • Recruter une armée.
  2. Sélectionner et embaucher du personnel.
    • Recruter de nouveaux collaborateurs est un réel relai de croissance pour les entreprises et contribue fortement à leur permettre de se développer sereinement. (Philippe Pelfort, Fédérer les énergies pour recruter durablement, lesechos.fr, 13 novembre 2017)
    • Un cabinet de conseil, partenaire de la Philarmonie de Paris a eu une idée originale pour recruter ses jeunes consultants. Ils sont invités à un concert à la Philarmonie, avant de passer un entretien. (Christine Piédalu, Ils se font recruter après un concert à la Philarmonie de Paris, etudiant.lefigaro.fr, 22 novembre 2017)
  3. Amener des personnes à faire partie d’une association, d’un parti, d’une école, etc.
    • Au cours du procès Zola, les antisémites recrutèrent des troupes de manifestants soldés, qui étaient chargés d'exprimer les indignations patriotiques ; le gouvernement de Méline protégeait ces manœuvres. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.275)
    • Casablanca est une ville bédouine. Le gros de sa population se recrute parmi les tribus voisines. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 22)
  4. (pronominal) (militaire) Se fournir de recrues.
    • Déterminer le mode suivant lequel l’armée se recrute, doit se recruter.
    • Ce régiment s’est recruté dans telle province.
  5. (pronominal) Remplacer les membres qui lui manquent, en parlant d'un corps politique.
    • Le Sénat romain se recrutait parmi les grands fonctionnaires publics.
  6. (sylviculture) Repérer, marquer des tiges d’avenir.
    • Les tiges des essences du mélange temporaire, qui ont un âge d’exploitabilité beaucoup plus réduit que celui du chêne, sont désignées en sus et sont détourées plus précocement […]. Elles sont recrutées à la densité de 10 à 20 tiges maximum par hectare et récoltées progressivement dès que leur diamètre d’exploitabilité est atteint. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français