recul
étymologie
Déverbal de reculer.

nom

SingulierPluriel
reculreculs

recul \ʁə.kyl\ masculin

  1. Action de reculer.
    • Arrive le dernier réchauffement, coïncidant avec le recul, la fonte des glaciers. Il a peu à peu conduit à un climat plus chaud et plus sec que le climat actuel : le climat xérothermique. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.58)
    • En l’apercevant j’ai eu un mouvement de recul.
  2. (En particulier) Mouvement du canon quand on tire.
    • Les deux balistes tremblèrent sous le violent recul provoqué par le départ des dondaines. Les assaillis suivirent des yeux les deux mortelles flèches qui pénétrèrent dans la troupe comme des lames de fer dans de la viande molle. (Jean d'Aillon, Rome 1202 : Les Aventures de Guilhem d'Ussel Chevalier Troubadour, Éditions Flammarion, 2013)
  3. (Figuré) Retour en arrière.
    • Quand elle comprend l'importance de rester fidèle à ses aspirations, elle mesure, avec le recul, toutes les conséquences de son attitude de dévalorisation tant sentimentalement que professionnellement. (Christian Bourit, Je m'autorise au bonheur ! En finir avec les problèmes à répétition, Thonex : Éditions Jouvence, 2006, chap. 11)
    • Un recul de la civilisation.
  4. Éloignement dans l’espace ou dans le temps.
    • Je n’ai pas assez de recul pour bien juger de ce tableau.
    • Il faut un certain recul pour apprécier les événements.
  5. (hippisme) Désavantage donné à certains chevaux participants à une course de trot à conditions, que l'on fait partir en retrait des autres.

traductions
traductions
  • allemand : Rückstoß
  • anglais : recoil

traductions
  • anglais : decline
  • espagnol : retroceso

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.045
Dictionnaire Français