redoubler
étymologie
De re- et doubler.

verbe

redoubler \ʁə.du.ble\ conjugaison

  1. (intransitif) Augmenter ; doubler.
    • M. Camille Beauvais a ensuite rendu compte d'intéressantes expériences; il a signalé l'immense production des soies dans l'Inde et dans l'Orient, et il a adjuré les sériculteurs français de redoubler d'efforts. (« Société d'agriculture », dans L'Ami de la religion : journal ecclésiastique, politique et littéraire, n° 4319, du samedi 2 janvier 1847, p. 15, en recueil dans le tome 132, Paris : Librairie d'Adrien Le Clère, 1847)
    • Sa fièvre a redoublé.
    • Le froid redouble.
    • Ma crainte redouble.
    • Redoubler de soins, augmenter ses soins.''
    • Redoubler d’attention, redoubler de courage, etc.
  2. (transitif) Porter au double, doubler.
    • Curiace, prenant la place de son frère, redoubla la victoire d’Horace.
  3. (transitif) Réitérer, augmenter.
    • Il avait de beaux yeux, dont la timidité tremblante ou heureuse, quand il avait bien répondu, redoublait l’éclat. (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Dès le lendemain du crime, je devins éperdument amoureux de Rosalie. Je songeai aussitôt à en faire ma maîtresse, mais je me heurtai à une résistance entêtée et joviale, qui exaspéra et redoubla ma passion. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Ce que vous lui avez dit a redoublé son affliction.
    • Vos bontés redoublent mon zèle.
    • Ce trait redouble mon estime pour lui.
    • Son sang-froid redoublait ma colère.
  4. (transitif) Remettre une doublure.
    • Redoubler un manteau.
  5. (France) (Canada) (Éducation) (transitif) Recommencer un niveau dans une année scolaire au lieu de passer au niveau supérieur.
    • ''« – Moi, j’ai toujours été au lycée. À cause du latin, je redouble la sixième. »/>Je ne compris pas ce mot, et je crus qu’il voulait dire qu’il avait l’intention de redoubler d’efforts. (Marcel Pagnol, Le temps des secrets'', 1960, collection Le Livre de Poche, page 279)

    • Comme dans les prépas scientifiques, il est tout à fait possible de la redoubler (on dit « cuber ») en espérant être accepté dans une école plus prestigieuse. (Philippe Mandry, Bien choisir son école de commerce et sa filière d'économie-gestion à la fac, page 20, Éditions l’Étudiant, 2007)
    • Une prof de français passait le permis de conduire avec comme examinateur le père d'un élève qu'elle venait de faire redoubler. (Thomas Raphaël, La vie commence à 20h10: Un rêve vaut bien quelques mensonges, éd. Flammarion, 2011, chap. 12)
    • Là où la majorité redoublait, elle passait sans encombres en « maths spé ». Admise également en seconde année de DEUG. De quoi se sentir affranchie du contrat moral tacite entre elle et ses parents. (Déjiha, J’suis prête !, Société des Écrivains, 2011, p. 50)
synonymes
Recommencer une classe

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français