redoute
étymologie
(XVIe siècle) De l’italien ridotta, féminin de ridotto, du latin reductus ; le français a réduit avec un sens similaire de « lieu retiré ».

nom

SingulierPluriel
redouteredoutes

redoute \ʁə.dut\ féminin

  1. (militaire) Pièce de fortification détachée ; petit fort fermé, construit en terre ou en maçonnerie, et propre à recevoir de l’artillerie.
    • Le château, à la vérité, était séparé de cette barbacane par le fossé, et il n’était pas possible aux assiégeants d’attaquer la poterne du fort, située en face de celle de la redoute. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La veille même du combat de Zouafques, le prince Thomas avait emporté plusieurs redoutes à la faveur desquelles il rétablit aussitôt ses communications avec les assiégés […] (Mémoires authentiques du Jacques Nompar de Caumont, maréchal de France, et de ses deux fils, vol. 1, Paris, 1843, p. C)
    • On pouvait même l’entourer d’une enceinte palissadée, qui s’appuierait aux premières rampes de la falaise, et couronner le cap lui-même d’une redoute fortifiée […] (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Régionalisme) (vieilli) Endroit public où l’on s’assemblait pour jouer, pour danser.
    • Aller à la redoute. Le bal de la redoute.
  3. (vieilli) Cette fête elle-même.
    • Le bal de la princesse ne les eût pas fait revenir, mais un de leurs cousins était fort malade, et puis le duc tenait beaucoup à une redoute qui avait lieu cette nuit-là et où lui-même devait paraître en Louis XI et sa femme en Isabeau de Bavière. (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, t. III, Le Côté de Guermantes, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 860)

traductions
forme fléchie

redoute \ʁə.dut\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de redouter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de redouter.
    • Le mécanicien redoute la machine que le voyageur admire, et les officiers étaient un peu les chauffeurs de la locomotive napoléonienne, s’ils n’en furent pas le charbon. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1855)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de redouter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de redouter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de redouter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français