refermer
étymologie
Dérivé de fermer avec le préfixe re-.

verbe

refermer transitif conjugaison (pronominal : se refermer)

  1. Fermer de nouveau ; fermer ce qui était ouvert.
    • – Vieux rapiat ! – s’écria Bert, au moment où le secrétaire refermait la porte en s’en allant. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 163 de l’éd. de 1921)
    • Elle tenta d’entraîner François et, comme celui-ci l'envoyait paître, elle l’abandonna, ouvrit la porte et la referma violemment. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 49)
    • Ruisselant de sueur, Jimmy tourna la clef dans la serrure, ouvrit la porte, fit entrer Jim et la referma derrière lui. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Elle ouvrit chaque lame, passa le doigt sur le fil et les referma lentement. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Lorsque Bishop revint et posa un gobelet fumant devant elle, Anise referma les mains dessus pour se réchauffer ; il faisait trente-cinq degrés à l'ombre, et pourtant elle tremblait de froid. (Kay David, L'ombre du doute, traduit de l'anglais par B. Dufy, en recueil avec La machination de Harper Allen, éd. Harlequin (coll. Black Rose), 2009, chap. 12)
    • (pronominal)Les gendarmes avaient enquêté, mais dans cette boue, la trace se referme comme sur de l'eau. Personne ne savait rien. (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 19)
  2. (chirurgie) Reprendre et unir les chairs de telle sorte qu’il n’y ait plus d’ouverture.
    • Refermer une plaie,
  3. (Absolument) (pronominal) Cicatriser.
    • La plaie se referme.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français