rehaut
étymologie
(XVIe siècle) Déverbal de fr, d’après hausser / haut

nom

SingulierPluriel
rehautrehauts

rehaut \ʁə.o\ masculin

  1. Élévation de terrain.
    • Un rehaut de terrain.
  2. (arts) Touche de couleur claire, d’or ou d’argent qui fait contraste.
    • Un fusain avec des rehauts de craie blanche et de sanguine.
    • Des rehauts d’or sur les bords d’un vase en porcelaine.
    • [...] Mlle Francou, qui avait une tête de vieil ange avec des rehauts de poudre aux pommettes [...]. (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, p. 209.)
  3. (Figuré) Élément qui relève, pimente, enrichit.
    • Tous ces parfums qui servent à modifier sa nature [d’un thé], à y ajouter un rehaut inattendu, à introduire dans son fumet un peu sec un relent de fleurs lointaines et fraîches. (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884, p. 153)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français