renom
étymologie
(XIIe siècle) De renommer.

nom

SingulierPluriel
renomrenoms

renom \ʁə.nɔ̃\ masculin

  1. Réputation ; opinion que le public a d’une personne, d’une chose.
    • Après les palais des petits souverains, ce qui brille du plus vif éclat, ce sont les hôtels en renom et parfois les musées dont le nombre est assez grand. (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841, 1845)
    • C'était le mercredi 15 novembre de l'an de grâce 1665. Ce soir-là, il y avait petit souper et grande compagnie, rue Vieille-du-Temple, chez La Vienne, le baigneur à la mode, l'étuviste en renom, le barbier du monde élégant. (Émile Gaboriau, Les Amours d'une Empoisonneuse, Paris : E. Dentu, 1881, p.1)
    • Là, dans cette rue non loin de la grande poste, la boutique d'une chanteuse parisienne en renom efface à tout jamais l'idée du foulard et du madras dans l'esprit des belles Foyalaises. (Jack Grout, Dans le sillage de la flibuste: Léopard Normand aux Antilles, Éditions Arthaud, 1970, p. 91)
    • ''Un jour, à la Croix-Rouge,/>Nous étions dix à douze,/>Tous grinches de renom./>Nous attendions la sorgue,/>Voulant poisser les bogues/>Pour faire du billon. (François-Vincent Raspail, Chanson morale'')


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français