rentable
étymologie
(fin XIXe siècle) Mot  composé de rente et de -able. (XIIIe siècle) « terre rentable » (chargée d’une redevance) en picard.

adjectif

SingulierPluriel
rentablerentables

rentable \ʁɑ̃.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. (finance) lucratif#fr|Lucratif, qui procure une rente, qui donne un bénéfice ou un gain satisfaisant, suffisant.
    • Ce produit n’étant pas assez rentable, on a dû cesser sa production.
  2. Dont la compétence, le rendement est profitable pour la personne ou l’entreprise.
    • L’intelligence de la personne n’implique pas seulement que l’on pousse à son approximation maxima la mesure et l’utilisation de l’individu rentable, mais que l’on aborde le plus déshérité et le plus déconcertant de tous du point de vue où il cesse entièrement d’être mesurable et utilisable. (Emmanuel Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 680)
  3. avantageux#fr|Avantageux, bénéfique, qui procure un profit autre que financier.
    • De même, l’étudiant se prête volontiers à la transformation de tel ou tel cours en dialogue à bâtons rompus parce que ni l’encadrement ni l’organisation en place ne sont à même de lui imposer les travaux préparatoires ou les contrôles qui, seuls, rendraient cette formule scolairement rentable. (Gérald Antoine, Jean-Claude Passeron, La Réforme de l’Université, Calman-Lévy, 1966, p. 213)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français