restitution
étymologie
Du latin restitutio.

nom

SingulierPluriel
restitutionrestitutions

restitution \ʁɛs.ti.ty.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle on restitue, on rend.
    • La restitution de K est assurée, à parts à peu près égales, par le pluviolessivage des feuilles jaunissantes (24 kg/ha/an), la litière des arbres (27 kg/ha/an) et la strate herbacée (26 kg/ha/an), […]. (Productivité des écosystèmes forestiers : actes du Colloque de Bruxelles organisé par l'Unesco et le Programme biologique international (27-31 octobre 1969), Unesco, 1971, page 537)
    • Vous êtes obligé, tenu à restitution.
    • Il ne veut point entendre parler de restitution, Faire restitution.
  2. Action par laquelle on rétablit, on remet une chose en son premier état.
    • La restitution d’un texte, d’un passage de quelque auteur.
    • La restitution de cette statue, de cette inscription est heureuse.
  3. (architecture) Rendu d’un monument, d’un édifice détruit, à l’aide des vestiges qui subsistent encore, de descriptions, de renseignements, etc.
    • La restitution d’un monument, d’un édifice.
    • La restitution d’une maison romaine.
  4. (numis) Reproduction.
    • Médailles monnaies de restitution, ou simplement restitutions,'' médailles qui reproduisent des médailles frappées au type d’un ancien souverain.
  5. (droit) Jugements qui relèvent quelqu’un d’un engagement qu’il avait contracté.
    • La restitution d’un mineur contre des actes qu’il a passés en minorité, et dans lesquels il a été lésé.
    • Restitution en entier.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.043
Dictionnaire Français