retors
étymologie
Ancien participe passé de retordre voir re-, tors.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinretors
\ʁə.tɔʁ\
Fémininretorse
\ʁə.tɔʁs\
retorses
\ʁə.tɔʁs\

retors \ʁə.tɔʁ\

  1. Qui a été tordu plusieurs fois.
    • Dans la fabrication des tissus et dans celle des fils à coudre, on a souvent besoin de fils retors. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Figuré) Qui a l’esprit tordu, qui est rusé, qui emploie des moyens détournés pour parvenir à ses fins.
    • Il était prénommé Victor, mais comme il est coutume de donner aux plus jeunes des sobriquets d’amitié et qu’il était retors et rusé comme un renard, on l’avait surnommé le Tors. (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il faut savoir que le système américain est un peu retors, et profite plus (est-ce une surprise) aux employeurs qu’aux employés. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 127)
    • Rapace et vaniteux, retors et ombrageux, Clovis est le type même du voyou de haute volée, qui jalonnera toute sa carrière d’assassinats commandités, dans le plus pur style mafiosique. (Pierre Lance, Alésia : un choc de civilisation, Presses de Valmy, 2004)
    • Des petits malins ont enregistré des marques dans l'espoir de les revendre à prix d'or, les plus retors allant jusqu'au chantage : sfr.com a ainsi renvoyé un temps sur le site du concurrent France Télécom !Sur internet, votre nom vaut de l'or », par Laurent Barbotin, le 30/08/2001, sur le site L'Express/L'Expansion (https:/lexpansion.lexpress.fr))
  3. (Figuré) Qui est le résultat d'une action tordue, indirecte.
    • Si l'on trouve la composante sexuelle dans presque toutes les névroses, cela est dû au fait que l'être humain combat trop souvent sa propre sexualité, d'une manière plus ou moins retorse, et il la combat parce qu'il en a peur. (Arnaud Desjardins, L'audace de vivre, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1989, page 73)
  4. (Figuré) Qui paraît retors.
    • La résolution d’une conjecture géométrique particulièrement retorse. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 259)

traductions
traductions
nom

retors \ʁə.tɔʁ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Fil retordu, second tour donné à un fil, torsion des fils.

nom

retors \ʁə.tɔʁ\ masculin (pour une femme on dit : retorse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne retorse, fine, rusée, artificieuse.
    • C’est un retors.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français