rogne
étymologie
(Nom commun 1) (1888) au sens moderne. Du moyen français rongne, venant de l'ancien français ruin (XIIIe siècle).
(Nom commun 2) Du bas latin ronca altéré sous l’influence de rodere, « ronger ».

nom

SingulierPluriel
rognerognes

rogne \ʁɔɲ\ féminin

  1. (populaire) Colère, mauvaise humeur.
    • Être, se mettre en rogne.
    • La grogne s’était muée en rogne mortelle. La plage entière se flanquait furieusement des gnons. (Zoé Valdés, Soleil en solde, nouvelles, 1999, traduit de l’espagnol par Carmen Val Julián, page 56.)
  2. (vieilli) Gale en particulier invétérée, teigne.
    • Ce n’est pas une simple gale, c’est une rogne.

traductions
nom

rogne \ʁɔɲ\ féminin

  1. (botanique) Mousse parasite du bois.
forme fléchie

rogne \ʁɔɲ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de rogner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de rogner.
    • Après le dernier dépotage, ordinairement fait dans un pot de 30 centimètres, on accole contre le verre de la serre, on pince tous les redruges à une feuille, et on rogne les cornes et vrilles au fur et à mesure de leur production. (L. Portes, F. Ruyssen, Traité de la vigne et de ses produits, 1889)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de rogner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de rogner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de rogner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français