rose
étymologie
Du latin rosa.

nom


rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ féminin

  1. (botanique) Fleur du rosier.
    • […] ; Joseph offre un bouquet de roses à son amoureuse, qui étend la main pour le prendre. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Simple et rustique, elle est située, ma chaumière, […], à l’orée d’un joli bois de hêtres, […]. Une vigne l’encadre joyeusement ; des jasmins, parmi lesquels se mêlent quelques roses grimpantes, tapissent sa façade de briques sombres. (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Un ravissant cimetière, tout gai, tout ensoleillé, tout fleuri de clématites et de roses entoure l’église. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • Dans la région de Paris notamment la rose est cultivée avec succès, en particulier du côté de Fontenay-aux-Roses et de l’Haÿ. (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p. 42)
    • Rouges sont les roses,
      Bleues les violettes,
      C’est grâce a tes dents qu’on identifiera ta tête.
      (Mortelle Saint-Valentin, 2001)
  2. (botanique) Fleur ressemblant à celle du rosier : odoriférante qui croît sur un arbuste épineux et dont la sorte la plus courante est d’un rouge très pâle.
    • Une rose d’Inde est une tagète.
    • Rose simple, sauvage, d’églantier, double, des quatre saisons, du Bengale, panachée, veloutée, blanche, jaune, thé, rouge, mousseuse, pompon, épanouie, lande.
    • Bouton, essence, confiture, sachet de roses.
  3. (analogie) Objet, rappelant par sa forme ou sa couleur, la fleur du rosier.
    1. (En particulier) (architecture) Grande baie circulaire, ornée de vitraux, des églises et des cathédrales gothiques. Souvent appelé rosace. Ordinairement placé, dans les églises gothiques, aux extrémités de la grande nef ou du transept.
    2. (En particulier) (Architecture) Petit ornement circulaire et à feuilles, qu’on place dans les plafonds des corniches ou dans le milieu de l’abaque du chapiteau corinthien.
  4. (En particulier) (ellipse) Rose de compartiment.
  5. (bijouterie) Assemblage et monture de pierres précieuses en forme de rose.
    • Rose de diamants, de rubis, etc.
  6. (bijouterie) Diamant taillé par-dessus en facettes pointue, et plat en dessous : à culasse plane.
    • Ce n’est pas un brillant, c’est une rose.
  7. (lutherie) Ouverture ronde qui est au milieu de la table d’un luth ou d’une guitare.
    • Rose de luth, rose de guitare.
  8. (Héraldique) Représentation de la fleur, normalement avec cinq pétales, les pointes des sépales, et un bouton au centre.
  9. (cartographie) Graphique de déclinaison, sur la plupart des cartes marines, constitué d’un cercle gradué en azimuts géographiques, éventuellement d’un second cercle concentrique gradué en azimuts magnétiques, et comportant l’indication de la déclinaison avec sa date et sa variation annuelle.

traductions
traductions
traductions
  • anglais : rose, rose-cut diamond

nom


rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ masculin

  1. Couleur entre rouge et blanc. #FEC3AC#FEBFD2#FF7FCF#FD3F92#C4698F
    • À Venta de Trigueros, l’on attela à notre galère un cheval rose d’une singulière beauté (l’on avait renoncé aux mules), qui justifiait pleinement le cheval tant critiqué du Triomphe de Trajan, d’Eugène Delacroix. Le génie a toujours raison ; ce qu’il invente existe, et la nature l’imite presque dans ses plus excentriques fantaisies. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Tout y était : […], des Marie peintes avec le vert glacé des angéliques et les roses acidulés des bonbons anglais ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Au même moment le soleil se couchait derrière les hautes montagnes pour se lever presque aussitôt, il incendia la côte Nord du Sund et colora d’un rose tendre et féerique la splendide ligne des glaciers de la rive Sud. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […] rayon de lune, pluie d’étoiles, brume, brise légère, le tout dans les roses bonbon. (Barthélemy Amengual, Dossiers du cinéma, 1971)
    • J’adore le rose, je trouve que c’est une couleur injustement traitée, on en fait un truc de bébé ou de femme trop maquillée alors que le rose est une couleur très subtile et délicate, qu’on trouve beaucoup dans la poésie japonaise. (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 191)
    • Elle a une assiette à la main, couverte de petits choux à la crème roses et violets, avec des billes de sucre en argent pour les décorer. (Silène Edgar, Adèle et les noces de la reine Margot, Castelmore, 2016, chapitre 15)
  2. (Cosmétologie) Poudre de couleur rose.
    • Le rose à joues.
  3. (France) Carburant détaxé, coloré en rose car d’utilisation légalement restreinte.
    • La hausse du pétrole, je ne la sens pas beaucoup, vu que je roule au rose. Mais motus, hein ! Je ne tiens pas à me faire toper.

traductions
adjectif


rose \ʁoz\ ou \ʁɔz\ masculin et féminin identiques

  1. De la couleur du même nom. — Note: Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.
    • On ne pouvait voir de fille plus fraîche, plus riante ; elle était blonde, avec de beaux yeux bleus, des joues roses et des dents blanches comme du lait ; elle approchait de ses dix-huit ans ; […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Quand le globe de flamme parut à l’horizon, toutes les cimes devinrent roses comme des jeunes filles à l’aspect d’un amant, et semblèrent témoigner un embarras pudique d’être vues dans leur déshabillé du matin. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • […] et, allongé sur un lit d’ordures humides, un cochon tout rose, assoupi, grognait en rêvant. (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Une seule boutique restait fermée. On avait enlevé simplement le volet de la porte et écarté à l'intérieur le rideau de satinette rose. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 158)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d’un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l’extérieur des Folies. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Des bégonias rose thé étaient massés sous la fenêtre de la façade et des pensées formaient un tapis circulaire au pied d’un acacia. (Raymond Chandler, L’homme qui aimait les chiens, traduction de Michel Philip et Andrew Poirier, dans Les Ennuis, c’est mon problème, 2009)
  2. Joyeux ; optimiste.
    • Il y a un an, nous exposions une face sombre des champs magnétiques en biologie. A présent, nous présentons une face plus rose. (Le champ magnétique stimule la repousse neuronale)
  3. (politique) (familier) Socialiste.
    • ''Que voulez-vous ? la Bourse allait mal ; on craignait/>La république rouge, et même un peu la rose ; […].''/>(Victor Hugo, Un bon bourgeois dans sa maison, novembre 1852, dans Les Châtiments, 1953)

  4. Qui se rapporte à la sexualité, souvent à son commerce vénal.
    • Messagerie rose, téléphone, minitel rose.

traductions
traductions
  • anglais : red, pinko (familier) (Péjoratif)

traductions
forme fléchie

rose \ʁoz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de roser#fr-verb|roser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de roser#fr-verb|roser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de roser#fr-verb|roser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de roser#fr-verb|roser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de roser#fr-verb|roser.

Rose
étymologie
Du latin Rosa.
(commune italienne) De l’italien Rose#it|Rose.

nom de famille

Rose \ʁoz\

  1. Nom de famille.
    • Jacques Rose (football).

traductions
prénom

Rose \ʁoz\ féminin

  1. Prénom féminin.
    • Mon cœur battait la chamade, cependant que le fiacre s'approchait de l'église Notre-Dame à pas de tortue. Vingt-deux ans plus tôt, j'y avais été baptisée Rose, née de parents inconnus. (Micheline Lachance, Les Filles tombées, tome 2 : Les Fantômes de mon père, Québec Amérique, 2008, chap. 19)

traductions
  • anglais : Rose
  • espagnol : Rosa
  • russe : Роза

nom propre

Rose

  1. (Géographie) Commune d’Italie de la province de Cosenza dans la région de Calabre.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français