roue de Sainte-Catherine
étymologie
 Composé de roue, sainte et Catherine.
Il s’agit d'une référence à la martyre chrétienne Sainte-Catherine d’Alexandrie qui devait être exécutée à l’aide d’une machine comportant des roues cloutées devant la déchiqueter. D’après la légende, elle fut sauvée par un ange qui brisa les roues. Elle est cependant condamnée à être décapitée.

locution nominale


roue de Sainte-Catherine \ʁu də sɛ̃t.kat.ʁin\ ou \ʁu də sɛ̃.tə.ka.tə.ʁin\ féminin

  1. (Médecine) Ancien nom donné à la dermatophytose de la peau glabre, également connue sous le nom d’herpès circiné. Cette maladie causée par un champignon induit des tâches arrondies rouges sur la peau qui s’étendent de manière circulaire et commence la cicatrisation par le centre ce qui forme un anneau.
  2. (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries une roue portant des lames et brisée. L’emplacement de la cassure doit être blasonné. Il est à noter que nombre de représentation ignore cette cassure et présente la roue entière. À rapprocher de engrenage, roue, roue dentée, roue d’engrenage, roue de moulin et roue d’horloge.

traductions
  • anglais : wheel of St. Catherine



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français