roulement
étymologie
Mot  composé de rouler et de -ment.

nom

SingulierPluriel
roulementroulements

roulement \ʁul.mɑ̃\ masculin

  1. Mouvement de ce qui roule.
    • Le roulement de cette voiture fait grand bruit sur le pavé.
  2. (Par extension) Bruit produit par ce qui roule.
    • Le roulement des voitures.
    • On n’entendait que le roulement monotone de l’eau heurtant à petits coups semi-métalliques le couvercle en fonte de la marmite […]. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. (analogie) Bruit formé par un ou par plusieurs tambours que l’on bat continuellement à coups égaux et pressés.
    • La fête se termina par des réjouissances bruyantes : musique, sonneries de clairons, roulements de tambours, fantasias échevelées, décharges retentissantes d’artillerie et de mousqueterie, — une orgie de couleurs, de mouvement et de bruit. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
  4. (analogie) Bruit lointain du tonnerre.
    • Le roulement du tonnerre.
    • On entendait de lointains roulements de tonnerre.
  5. (Figuré) Action de se remplacer alternativement dans certaines fonctions.
    • Il se fait un roulement annuel dans les tribunaux entre les diverses chambres dont ils sont composés.
    • Établir un roulement.
  6. (Mécanique) Mécanisme permettant aux roues de rouler plus facilement, inventé en 1869.
    • Un roulement à billes.
synonymes

Mécanique


traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français