roupie
étymologie
(Nom 1) (XIIIe siècle) Origine inconnue. Peut-être du grec ancien ῥύπος. Littré a rupia « petites bulles dont la base est d'un rouge vif » ; l’ancien français roupie a également le sens de « rouge-gorge », glosé ropida en latin médiéval ; voir rup (« rubis »).
(Nom 2) (XVIIe siècle) Du portugais rupia provenant du sanskrit रूप्यम्, rūpyam (« argent »).

nom

SingulierPluriel
roupieroupies

roupie \ʁu.pi\ féminin

  1. (vieilli) (familier) goutte#fr|Goutte qui pend au nez.
    • Avoir la roupie au nez.
    • Il lui coule perpétuellement du nez une roupie qu'il recueille dans un mouchoir rouge, grand comme un drap. (Anatole France, Vie en fleur, 1922)
  2. (Figuré) goutte#fr|Goutte.
    • Les murs ruisselaient d’humidité, secrétaient des roupies, distillaient des gouttes de café noir. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

traductions
nom

SingulierPluriel
roupieroupies

roupie \ʁu.pi\ féminin

  1. Monnaie utilisée en Inde, au Pakistan, au Sri Lanka, au Népal, à l'île Maurice, aux îles Seychelles, en Indonésie et aux Maldives.
    • Roupie indienne.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français