rue
étymologie
(Nom 1) (XIe siècle) Du latin ruga puis « chemin » en bas latin.
(Nom 2) (XIIIe siècle) Du latin ruta, de même sens.

nom

SingulierPluriel
ruerues

rue \ʁy\ féminin

  1. (urban) Voie de circulation bordée, au moins en partie, de maisons, dans une agglomération (bourg, village, ville).
    • Une pluie glacée tombait dans les rues miroitantes. Je marchais le long des boutiques, m’appuyant au rebord des devantures pour ne point m’écrouler sur le trottoir. (Octave Mirbeau, La tête coupée)
    • Aux terrasses des brasseries, échelonnées du faubourg Montmartre, à la rue Drouot, de larges gouttes s'écrasaient sur le sol. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    • Il y a dans certaines villes jusqu’ici préservées, il y a de ces rues extraordinaires, remarquables tantôt par leur fourmillement et tantôt par leur silence, car la variétés des villes est infinie. (Pierre Louÿs, La Ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Rue de la Paix, des midinettes sortaient en bandes et traversaient la place Vendôme et la rue de Rivoli en se donnant le bras. (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.51)
    • Émile vit dans une ville, petite, quiète, une ville aux rues propres, aux trottoirs nets et les façades des maisons rénovées, excepté quelques-unes dans les ruelles au nord. (Marcelle Gay, Profil perdu, L'Âge d'Homme, 1984, page 38)
  2. (Par métonymie) L’ensemble des habitants, des commerces et des piétons d’une rue.
    • À la suractivité ordinaire des rues de New York s’ajouta une fièvre belliqueuse. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 213 de l’éd. de 1921)
  3. (Carrières) Nom que l’on donne aux tranchées vides après leur exploitation dans les carrières et mines.
  4. Espace ou passage long et étroit.
    • Dans la salle des machines des cargos on trouve des rues de chauffe.
    • L’espace entre deux coulisses parallèles, au théâtre, s’appelle aussi une rue.
  5. (impr) Espace vide vertical produit par l’alignement fortuit de blancs dans une page imprimée.
synonymes
  • rue figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : voie urbaine.

traductions
nom

SingulierPluriel
ruerues

rue \ʁy\ féminin

  1. (plantes) Plante dicotylédone herbacée ou ligneuse vivace de la famille des Rutacées, à fleurs jaunes.
    • La rue fétide porte bien son nom !
    • Le sol n'était qu'une immense dalle de calcaire bleuté, sillonnée de fentes toutes brodées de thym, de rue et d'aspic (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 311.)
forme fléchie

rue \ʁy\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ruer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ruer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ruer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ruer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ruer.

Rue
nom propre

Rue \ʁy\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Somme.
  2. (Géographie) Commune du canton de Fribourg en Suisse.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français