rugueux
étymologie
Du latin rugosus.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinrugueux
Fémininrugueuserugueuses

rugueux \ʁy.ɡø\

  1. Qui est rude au toucher, qui présente des petites aspérités.
    • Elle saisit le feuillage d’une façon très-singulière, faisant sortir pour cet effet une langue longue, rugueuse, très-étroite et noire, en l’entortillant autour de l’objet qu’elle convoîte. (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Plongeant l’éponge dans une jarre d’huile, elle en caressa jusqu’au cou sa maîtresse avant de la frotter avec une étoffe rugueuse qui fit rougir sa peau assouplie. (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Les filaos géants, à l'écorce rugueuse et noire, étaient très nombreux et s'élevaient vers la voûte de feuillage comme des piliers de cathédrale. (Michel Lemoine, L'autre univers de Simenon : guide complet des romans populaires publiés sous pseudonymes, Liège,C.L.P.C.F., 1991, page 166)
  2. Désagréable.
    • Et nul repas ne parut meilleur à Jean que ces bouchées frugales, ce vin rugueux, partagés avec son héros dans l’attente du jour, de la gloire. (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 84)
  3. (Figuré) Qui est d'un caractère difficile, brusque ; qui manque d'amabilité ou de modération dans ses rapports avec autrui.
    • Le barbare dorien, au contact de climats moins durs, avait discipliné sa violence, mais il restait rugueux, tout d'une pièce, très primitif. (Faure, Histoire de l’art, 1909)
synonymes antonymes
traductions
nom

rugueux \ʁy.ɡø\ masculin

  1. (militaire) Appareil d’artillerie au moyen duquel on enflamme l’étoupille destinée à mettre le feu à une charge de poudre.
    • Il pointait, tirait le rugueux, pendant que les trois allaient au caisson, chargeaient, maniaient l’écouvillon et le refouloir. (Émile Zola, La Débâcle, 1892.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français