sécheresse
nom

SingulierPluriel
sécheressesécheresses

sécheresse \sɛʃ.ʁɛs\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante, dans l’orthographe traditionnelle, de sècheresse (orthographe rectifiée de 1990).
    • La sécheresse de la morale de Confucius, l’absence de toute vitalité dans le sein de cette doctrine, ont porté leurs fruits. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, tome 8, 1832)
    • La charrette s'arrêtait au bord de la gaure. C'était un petit bras de la Garonne, fermé d'un bout, comblé par la vase au temps de la sécheresse estivale, et communiquant, de l'autre, avec le fleuve dont les derniers remous, largement étalés, venaient mourir là, dans la tranquillité de l'eau morte. (Émile Pouvillon, Pays et paysages, Paris : chez Plon & Nourrit, 1895, p. 54)
    • Il faut que la gelée ou la sécheresse craquellent la paroi pour que l'embryon puisse sortir. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.17)
    • Une végétation arbustive, résistante à la sécheresse occupe les faces exposées au sud. (Robert E. Ricklefs & Gary L. Miller, Écologie, page 149, De Boeck Supérieur, 2005)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français