séchoir
étymologie
 Composé de sécher et de -oir.

nom

SingulierPluriel
séchoirséchoirs

séchoir \se.ʃwaʁ\ masculin

  1. (arts) Lieu où l’on étend, où l’on suspend les toiles, les cuirs, les papiers, etc., pour les faire sécher.
    • Et ces costumes, ils se trouvaient étendus dans les séchoirs, numérotés par habilleuses, car on leur donnait aussi des serviteurs pour s'en vêtir ! (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.179)
  2. Dispositif qui sert à faire sécher différentes préparations, différents objets.
    • Comme les pluies nuisent beaucoup à la dessiccation en plein air, on vient d'inaugurer un séchoir artificiel : c'est un four à chaleur modérée, où l'on dispose les poissons sur des lattes; au bout de trois jours ils sont séchés à point. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 32)
    • On procède ensuite au séchage par les moyens ordinaires: […], ou séchoirs à tabliers mobiles avec soufflerie d'air chaud, ou enfin séchoirs à l'air libre. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (En particulier) Sèche-cheveux.
  4. (argot) (prison) prison#fr|Prison.

traductions
  • anglais : dryer
  • espagnol : secadero

traductions
  • italien : essiccatoio



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français