sémitique
étymologie
 Composé de sémite et de -ique.

adjectif

SingulierPluriel
sémitiquesémitiques

sémitique \se.mi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient aux sémites.
      • Le midi de la France prend de bonne heure le génie mercantile des nations sémitiques. (Citation/Jules Michelet/Histoire de France/1880‎)
    • C’est ce qui permit à une minorité conquérante, politiquement et socialement dominante, de populations surtout chrétiennes, païennes et zoroastriennes, de consolider l’Islam et de soumettre rapidement les mondes sémitiques et iranien. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  2. (linguistique) Qui appartient à un groupe de langues possédant des racines de trois lettres autour desquelles s’organisent leur vocabulaire (notamment l’hébreu, l’arabe).
    • Les langues sémitiques.
    • Son exposition de la grammaire hébraïque, avec comparaison des autres idiomes sémitiques, était admirable. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 164.)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français