sépulturer
étymologie
Du moyen français de même sens ; lui-même de sépulture.

verbe

sépulturer \se.pyl.ty.ʁe\ transitif

  1. (vieux) ou (Régionalisme) Mettre dans une sépulture.
    • On ne sépulturait alors dans l'église que les chanoines, et les personnes appartenant aux familles les plus distinguées de la ville. (Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, 1900, page 84)
    • Si ce pauvre type n'était pas né dans le même bled que ce salaud de Laval, on le l’aurait pas sépulturé aujourd'hui ! dit Édouard Flumet à la fin du souper, en allumant une pipe bourrée de faux tabac. (André Varenne, Nous vivrons ensemble, L'Harmattan, 2006, page 226)
    • La plupart des dossiers que je traite portent sur […] les transferts d'inhumation, des sépultures isolées et parfois contestées. Les familles y sont très attachées, mais exhumer, transférer, sépulturer n'est pas si simple quand l'identification est incertaine ... (Jean-François Bazin, Le Clos des Monts-Luisants, Calmann-Lévy, 2011)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français