sévérité
étymologie
Du latin severitas.

nom

SingulierPluriel
sévéritésévérités

sévérité \se.ve.ʁi.te\ féminin

  1. Rigidité, rigueur, absence d’indulgence.
    • Gardez-vous bien de confondre l'efficacité des peines avec l'excès de la sévérité : l'un est absolument opposé à l'autre. Tout seconde les lois modérées ; tout conspire contre les lois cruelles. (Maximilien de Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • Par la suite, il regretta sa sévérité et, non seulement il accorda des adoucissements à ces mesures, mais il octroya aux juifs quelques concessions d'ordre général. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il m'aimait d'autant plus que ma mère simulait une certaine dureté, une sévérité rigide. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 26)
    • La priorité chez eux était la chute de rein. Le cul quoi ! Et sur ce sujet, leur sévérité était impardonnable. Ils ne supportaient pas la moindre stéatopygie. Fusse-t-elle légère. (Laurent Leonard, Les occis-morts, vol.1 : Blanc nocturne, BoD-Books on Demand 2016, p.31)
  2. Austérité, grande régularité, absence de relâchement.
    • La sévérité de son caractère, de ses mœurs.
  3. Simplicité, dépouillement, absence de vaine recherche d’élégance et d’ornements superflus.
    • Cependant, malgré toute la sévérité de son aspect, on découvrait en Lucas de Beaumanoir quelque chose d’imposant et de noble. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Cette façade, avec son air vénérable, sa sévérité bourgeoise, dormait solennellement dans le recueillement du quartier, dans le silence de la rue que les voitures ne troublaient guère.  (Émile Zola, La Curée, 1871)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français