sabre
étymologie
De l’allemand Säbel, du hongrois szablya.

nom


sabre \sɑbʁ\ ou \sabʁ\ masculin

  1. (armes) Arme d’estoc et de taille qui a ordinairement du côté du tranchant une courbure convexe plus ou moins accentuée.
    • Le Capitaine y dirige son escadron et, sans faire remettre au fourreau le sabre qui reste suspendu à la dragonne, il commande : haut le fusil. (Vicomte Ulric-Guelfe de Civry, Un engagement de cavalerie, le combat de Buzancy, 27 Août 1870, Londres : Arliss Andrews, 1878)
    • Notre arsenal se compose du Winchester et du sabre d'ordonnance de notre cavalier d'escorte, d'un fusil de chasse à deux coups, un « idéal » de la manufacture de St-Etienne, […] et d'un bon revolver tirant des balles cal. 450 que je porte à la ceinture. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 45)
    • Le sabre, quoique d’allure bourgeoise et un peu court de nez, avait bon équilibre et bon poids. C’était un sabre de père de famille mais qui pouvait être très dangereux dans les colères. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 295)
    • Cass. civ. 2ème, 16 novembre 2006, n° 05-19906. La victime avait reçu un coup de sabre d'un agresseur qu'elle avait menacé avec un fléau japonais ! (Stéphane Obellianne, Les sources des obligations, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2015, page 541 (note 1717 en bas de page))
    • Ce soir-là, on passe Dragon Inn (1967), de King Hu, un classique du film de sabre, devant le public clairsemé qui hante encore les lieux, venu se réchauffer à la lueur des images. (Les cinémas au cinéma : neuf films pour se plonger dans les salles obscures)
  2. (Par extension) Symbole de la force des armes, du militarisme.
    • Le sabre et le goupillon.
  3. Rasoir à manche et à longue lame.
  4. (poissons) Grand poisson osseux marin prédateur très allongés et minces, de la famille des trichiuridés.
    • Le sabre est commercialisé sous forme de filet, salé, sec ou congelé.
  5. (Héraldique) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. Elle diffère de l’épée par sa lame à simple tranchant courbe et sa garde reliée à l’extrémité inférieure de la poignée pour protéger les doigts. À rapprocher de badelaire, coutelas, couteau, cimeterre, épée, kriss et rapière.
    • D’azur au sabre contourné d’argent posé en barre, accompagné en chef à dextre, d’une tour d’or ouverte du champ, surmontée de trois étoiles du même rangées en fasce, et en pointe à senestre d’une couronne de laurier aussi d’or ouverte vers le chef, au soleil d’or mouvant de l’angle senestre du chef, qui est de Mourvilles-Hautes voir illustration « armoiries avec un sabre »
synonymes
rasoir

traductions
traductions
  • anglais : cut-throat razor

traductions
forme fléchie

sabre \sɑbʁ\ ou \sabʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sabrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sabrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sabrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sabrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sabrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français