saigner
étymologie
Du latin sanguinare, de sanguis, « sang ». (1080) sainier, seiner, seigner.

verbe

saigner \se.ɲe\ ou \sɛ.ɲe\ transitif conjugaison (pronominal : se saigner)

  1. Tirer du sang en ouvrant une veine.
    • Il avait même sorti de sa poche une lancette et allait le saigner, quand le juif se ranima tout à coup. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • À Rians, il y eut, dès neuf heures du matin, deux malades : un charretier qui eut une attaque juste à l’entrée du bourg ; porté dans un cabaret, mis à l’ombre et saigné, il n’avait pas encore repris l’usage de la parole [...] (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 24)
    • Vous savez ce qu'a dit Byron ? « La lancette a tué plus de gens que la lance... »
      — Ah, il a dit ça, cet amoureux des onze mille vierges ? A-t-il un peu raison ?
      — Un peu. On saignait beaucoup de son temps.
      (Michel Jeury, Les beaux jours du Dr Nicolas, Éditions Robert Laffont, 2010, chap. 52)
  2. (boucherie) (cuisine) Tuer ; égorger.
    • Saigner un porc, un veau, un mouton, un poulet.
  3. (Figuré) (familier) (Par hyperbole) Exiger, tirer de quelqu’un une somme considérable.
    • Il fut démontré qu’il avait touché pour ne rien dire des agissements d’une banque, laquelle […] saignait cruellement le troupeau des épargnants cupides et malfaisants. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
  4. Utiliser de façon extrêmement importante, un peu excessive.
    • Toi tu viens chez les gens pour saigner la télé et manger leur nourriture. (site www.facebook.com (leurs corrigé en leur))
  5. (intransitif) Perdre du sang. — Note: On le dit tant de la personne ou de l’animal que de la partie d’où le sang coule.
    • Ce blessé a saigné abondamment. - Saigner du nez. - Il faut laisser saigner la plaie. - Le nez, le doigt lui saigne. - Son front saigne.
  6. (intransitif) (Figuré) Faire mal, se dit en parlant d’une offense, d’une injure, d’un malheur dont on conserve encore, dont on conserve longtemps le souvenir de la douleur.
    • La plaie saigne encore, c’est une plaie qui saignera longtemps.
  7. (pronominal) (Figuré) (familier) Donner jusqu’à se gêner.
    • Elle a réservé à son enfant une situation de demoiselle, c’est-à-dire qu'elle s’est saignée pour lui faire apprendre la sténo et la dactylographie. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français