saint-frusquin
étymologie
voir frusquin, « habits, hardes », tombé en désuétude sauf dans le composé populaire saint-frusquin qui a été formé sur le même principe que saint-crépin, Saint-Glinglin, etc.

nom


saint-frusquin \sɛ̃.fʁys.kɛ̃\ masculin

  1. (familier) Bien, capital, patrimoine, ensemble des affaires que quelqu’un possède.
    • ''Je vais rapporter soudain/>La poudre de perlinpinpin./>Dépense, pauvre Arlequin,/>Ton dernier saint-frusquin. (Edmond Rochefort et Paul Siraudin, La Foire Saint-Laurent, ou Une représentation en 1780'', au théâtre des Variétés, 17 mars 1838, parade - scène V)

    • Je ne doute pas du reste que dans certaines classes les intérêts de caste n’effacent tout sentiment de patriotisme, et que pour conserver leur saint-frusquin, ces gens-là se feraient volontiers le sacrifice des trois-quarts de la France. (Lettre d’Émile Erckmann à Alexandre Chatrian, du 27 avril 1872, dans Correspondance inédite : 1870-1887, Presses universitaires Blaise Pascal, 2000, p. 23)
    • La nuit, les Allemands furent rappelés d’urgence. Ils n’eurent même pas le temps de ramasser leur saint-frusquin, piquèrent la moto, filèrent sans demander leur reste & les prisonniers furent oubliés. (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 352).

traductions
  • allemand : das ganze bisschen Hab und Gut
  • espagnol : los bàrtulos



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français