saison sèche
étymologie
Composé du nom saison et de l’adjectif sec#fr-adj|sec.

locution nominale


saison sèche \sɛ.zɔ̃ sɛʃ\ féminin

  1. Saison de l’année dans les climats tropicaux durant laquelle il pleut peu ou pas du tout.
    • En saison sèche, les Garde-bœuf suivent les feux de forêt et de savane, pour manger les animaux mis à nu par la disparition de la couverture herbacée. (Jean Claude Ruwet, Les oiseaux des plaines et du lac-barrage de la Lufira supérieure (Katanga méridional): reconnaissance écologique et éthologique, ‎Université de Liège & Fondation pour les recherches scientifiques en Afrique centrale, 1965, page 41)
    • Ainsi, un faucheur peut récolter en 4 jours de quoi nourrir en complément une bonne vache pendant la saison sèche, soit de 600 à 800 kg de foin. (J. M. Suttie, Conservation du foin et de la paille: pour les petits paysans et les pasteurs, FAO, 2004, page 204)
    • L’endoréisme en fait des zones de refuge pour les pasteurs pendant l’hivernage. Les pasteurs y séjournent avec leurs troupeaux, fuyant les régions paludéennes des grandes plaines fluviales où ils ne reviennent qu'en saison sèche. (Oumar Kane, La première hégémonie peule : Le Fuuta Tooro de Koli Tenelle à Almaami Abdul, Karthala & Presses universitaires de Dakar, 2004, page 31)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français