sans égal
étymologie
 Composé de sans et de égal, égal prenant ici le sens de « semblable en qualité ».

locution adjectivale


sans égal \sɑ̃.z‿e.ɡal\

  1. Excellent et unique, incomparable.
    • Je ne parle, monsieur, que de sa supériorité aux armes ; d’après la réputation qu’on lui a faite, il a un talent sans égal. (William Shakespeare, Hamlet, traduit par François-Victor Hugo, 1865)
    • Deux noirs limiers de la race de saint Hubert, fameux par leur courage et leur vitesse sans égale, le serrent de près, et sont sur le point de l’atteindre. (Walter Scott, La Dame du lac, traduit par Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret, 1836)
    • Lorsque nous restions au palais, nous nous occupions de musique, je chantais avec la grande-duchesse et ma cousine, dont la voix avait un timbre d’une pureté, d’une suavité sans égales, et que je n’ai jamais pu entendre sans me sentir remué jusqu’au fond de l’âme. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1842–1843)
    • L’esprit de cette armée était admirable, l’élan qui emportait vers la terre d’Afrique tous ces vaillants hommes sans égal. (Camille Rousset, La conquête d’Alger, éditeur Plon, 1889)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français