santoméen
adjectif

SingulierPluriel
Masculinsantoméensantoméens
Fémininsantoméennesantoméennes

santoméen \sɑ̃.tɔ.me.ɛ̃\ masculin

  1. Qui a un rapport avec l’État du Sao Tomé-et-Principe ou ses habitants.
    • C’est la Banque mondiale, leader des bailleurs de fonds internationaux, qui inspira la réforme foncière, acceptée par un gouvernement santoméen résigné au démantèlement des grandes « roças » agro-industrielles … (« revue Lusotopie », Lusophonies asiatiques, Asiatiques en lusophonies, éditions Karthala, 2001)
    • Cet acte de libération des «fils de la Terre » jeta les bases de la future société santoméenne. (João Carlos Vitorino Pereira, L’afrique lusophone postcoloniale : changements et perspectives, éditions Archives contemporaines, 2012)
    • Le fort de São Sebastiano, bâti en 1575 par les Portugais, témoigne de cette identité santoméenne aux racines mutliples. (Valentin Pasquier, Sao Tomé-et-Principe, "les îles du chocolat" au large de l'Afrique ↗, le 16 juillet 2016)

traductions
  • italien : saotomense

nom

santoméen \sɑ̃.tɔ.meɛ̃\ masculin

  1. créole#fr|Créole portugais parlé en Sao Tomé-et-Principe.
    • L’informateur principal, résidant dans un quartier de la ville de Sâo Tomé et âgé à l’époque de l’enregistrement de 67 ans, a passé beaucoup d’années dans le sud de l’île et a comme premières langues l’angolar et le santoméen. (« Revue de linguistique romane », Société de linguistique romane, 1997)
    • Pour le santoméen, on peut se demander si le nom « ikyabu » s’est formé dans l’archipel ou s’il a été emprunté au portugais d’Angola ou du Brésil. (Margarida Petter, Martine Vanhove, Portugais et langues africaines : études afro-brésiliennes, éditions Karthala, 2011)

traductions
  • italien : saotomense

Santoméen
nom

SingulierPluriel
santoméensantoméens

Santoméen \sɑ̃.tɔ.meɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Santoméenne)

  1. Habitant ou originaire du Sao Tomé-et-Principe.
    • La culture créole rapprocherait volontiers un Santoméen d’un Caribéen ( par exemple qu’il soit Martiniquais ou Cubain) par rapport à un Gabonais par delà la différence des langues officielles de leur pays que sont le français et le portugais. (Université Omar Bongo, « Actes du colloque international de Libreville, 08-12 octobre 2001 », Le Gabon et le monde ibérique, éditions Karthala, 2001)
    • L'archipel lusophone a obtienu son indépendance le 12 juillet 1975, suite à la Révolution des oeillets au Portugal. Le massacre de Batepá, où périt un millier de Santoméens en 1953, a précipité cette volonté d'émancipation.(Valentin Pasquier, Sao Tomé-et-Principe, "les îles du chocolat" au large de l'Afrique ↗, le 16 juillet 2016)

traductions
  • italien : saotomense



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français