sapristi
étymologie
Déformation de sacristi, afin de ne pas blasphémer ouvertement.

interjection

sapristi

  1. Pour marquer l’étonnement.
    • Sapristi !... Sapristi !... gémissait le pauvre homme qui ne cessait de chasser, avec sa main, quelque chose d'invisible et qui bourdonnait autour de lui, comme une mouche. Sapristi ! On ne dit pas ces choses-là à d'honnêtes gens ! (Chantal Meyer-Plantureux, Un siècle de critique dramatique: de Francisque Sarcey à Bertrand Poirot-Delpech, Editions Complexe, 2003, p.44)
    • Sapristi! s'exclama Stiple comme mentionné au début de ce récit, au comble de son délire, à la fois fascinée et mortifiée par toute la décadence mentale qui était là à l'œuvre. (Francis Thievicz, Suicide Club et autres curiosités, heresie.com, 2013, p.52)
    • Mais sapristi vous ne vous doutez donc pas du nombre de crimes qui vous sont reprochés ? (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 642)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français