satirique
étymologie
Du latin satiricus.

adjectif

SingulierPluriel
satiriquesatiriques

satirique \sa.ti.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la satire ; qui tient de la satire.
    • Mais, pour répondre à ceux qui pourront m'accuser d'avoir été satirique, je soutiens qu'il a toujours été permis aux gens de lettres de plaisanter sur la vie humaine, pourvu que cette plaisanterie ne dégénérât point en rage et en fureur. (Érasme; Érasme de Rotterdam à son ami Thomas Morus in "Éloge de la folie", traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • La poésie satirique ne procède pas non plus du latin, les Bibles sont nées à l'aspect des désordres du temps. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Dans le décor des miséricordes, autrefois simple, les huchiers donnent libre cours à leur fantaisie, les groupes sculptés n'ont pas toujours un caractère religieux, la tendance de l'époque au réalisme stimule l'humour et la verve satirique des artistes. (Histoire de l'art: L'Europe médiévale, sous la direction de Jean Babelon, Paris : NRF/Gallimard (Encyclopédie de la Pléiade), 1961, p. 889)
  2. Qui est enclin aux propos mordants ; qui est porté à la médisance.
    • De juillet 1888 à février 1890, Alfred Le Petit réactive son journal satirique de 1871, La Charge, pour en faire un brûlot boulangiste, mais il s'enlise avec le déclin du général. (Bertrand Tillier, À la charge!: la caricature en France de 1789 à 2000, Éditions de l'Amateur, 2005, page 73)

traductions
nom

SingulierPluriel
satiriquesatiriques

satirique \sa.ti.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Auteur de satires.
    • Mais les succès de ces convertisseurs bénévoles devaient être considérables, à en juger par les récriminations qu'il souleva de la part des auteurs des Évangiles et par les flèches que leur décochent les satiriques latins. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La France n'aime plus les moralistes : ils posent des problèmes qui n'existent pas. Elle n'aime plus les satiriques : ils dérangent l'ordre présent des valeurs. Approfondir, soit, contester, non. (Philippe Tesson; en avant-propos de « André Malraux ou le temps du silence » par André Brincourt, 1966)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.071
Dictionnaire Français