saynète
étymologie
De l’espagnol sainete qui désigne un morceau de graisse que l'on donne aux faucons pour qu'ils reviennent, d'où le sens « d'assaisonnement », puis de « petite pièce bouffonne ». La saynète était initialement une petite comédie bouffonne jouée en entracte dans le théâtre espagnol.

nom

SingulierPluriel
saynètesaynètes

saynète \sɛ.nɛt\ féminin

  1. (Théâtre) Petite pièce bouffonne du théâtre espagnol.
  2. (Théâtre) Dans le théâtre français, désigne une pièce légère en un acte, à peu de personnages.
    • L’équipe a d’ailleurs choisi de laisser davantage la main aux adolescents. « Ils ont déjà lancé des idées de thèmes. L’une veut faire chanter les automates, un autre veut parler des super-héros et un autre des vacances. On va donc monter des saynètes. »(Florence Pagneux – Quand des robots aident de jeunes autistes à s’exprimer – Journal La Croix, page 9 , 2 février 2016)
    • Décor de café, atmosphère poétique et 1 h 30 de saynètes tendres, bourrées d’absurde. (Mathieu Perez, Le bal des poètes, Le Canard enchaîné, 7 juin 2017, page 7)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français