scintiller
étymologie
Du latin scintillare.

verbe

scintiller \sɛ̃.ti.je\ intransitif conjugaison

  1. Briller, jeter des éclats par intermittence.
    • Une obscurité profonde les enveloppait, au-dessus de leur tête ils apercevaient, à une hauteur énorme, scintiller comme de pâles étoiles, les torches portées par les chasseurs qui les poursuivaient, […]. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Une sphère lumineuse, tournant au plafond, scintillait de ses mille petites facettes dont les lueurs éclairaient curieusement les visages. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d'un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l'extérieur des Folies. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • On nous a conduits à un petit box tranquille, qui baigne dans une lueur solaire ceinte d’ombres scintillantes. Comment l’ombre peut-elle scintiller ? Elle scintille, un point c’est tout. (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 385)
  2. (astronomie) Avoir un mouvement de scintillation.
    • Les étoiles scintillent.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français