sculpture
étymologie
Du latin sculptura.

nom

SingulierPluriel
sculpturesculptures

sculpture \skyl.tyʁ\ féminin

  1. Art de sculpter.
    • Malheureusement, la plupart des monuments étaient détruits, la plupart des familles étaient éteintes, de sorte que les fragments les plus curieux de notre antique sculpture, et par conséquent de notre histoire, ont été dispersés, perdus. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes,)
    • ''Un chef-d’œuvre de sculpture.
    • La sculpture grecque, la sculpture du Moyen Âge, de la Renaissance.
  2. Ouvrage du sculpteur ; statue.
    • De toutes les belles mosaïques, moulures, sculptures, peintures sur bois qui l'ornaient, il ne reste qu’un monceau de débris informes, noircis par l’incendie et achevant de se désagréger sous l’action de la pluie et du vent. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
    • Elle est boisée tout autour, la boisure de la fenêtre est ornée d'une sculpture dorée. (Les Cahiers haut-marnais, n° 176 à 183, 1989, page 22)
  3. (Par extension) Ensemble des statues d’un lieu.
    • Contrairement à ce que nous voyons à Narbonne, où la sculpture fait complètement défaut, l’ornementation est prodiguée dans l’église de Saint-Nazaire. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français