se tirer
étymologie
voir tirer

locution verbale

se tirer \sə ti.ʁe\ pronominal

  1. Endurer, se débrouiller.
    • Il s’est tiré de la crise.
  2. Se fusiller.
    • Par accident je me suis tiré une balle en chassant.
  3. (familier) Ficher le camp, se barrer, se tailler, partir.
    • Du moment que personne ne demande qui a frappé, l’patron leur aura « filé le duce » et nous sommes cuits, brûlés, grillés, carbonisés. Autant s’tirer. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Quand ma mère m’entraîne vers la porte marquée « Hambourg », je jette tout de même un coup d’œil autour de moi, pour voir s’il y a un moyen de se tirer. Mais je suis trop flappie pour essayer. (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p. 312)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français