second degré
étymologie
De second et degré.

locution nominale


second degré masculin

  1. Autoparodie, humour autoréférentiel.
    • Les titres eux-mêmes de ces nouveaux morceaux célèbrent l’irruption de la paraphrase, ou plutôt du second degré dans cette musique que l’Amérique (et l’Europe de l’époque, bien sûr) ne tolérait que sous sa forme dansante, hédonique, primaire. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, pages 39-40)
    • Aujourd’hui, rares sont celles et ceux qui peuvent manier un second degré au-dessus de tout soupçon. D’autant que certains débats provoquent des crispations telles qu’il est devenu presque impossible de ne pas être pris au pied de la lettre. (L’humour au second degré fait-il encore rire ?)
synonymes
  • deuxième degré
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.040
Dictionnaire Français