semi-conducteur
étymologie
Dérivé de conducteur avec le préfixe semi-.

nom


semi-conducteur \sɛ.mi.kɔ̃.dyk.tœʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Matériau présentant une conductivité électrique intermédiaire entre les métaux et les isolants.
    • L’effet photovoltaïque se manifeste lorsqu’un semi-conducteur absorbe de la lumière. En acceptant l’énergie des photons, les électrons de la bande de valence des semi-conducteurs passent dans la bande de conduction et créent ainsi des paires électron-trou. (John D. Meakin, Essai : Conversion photovoltaïque, dans Physique: Optique et physique moderne, De Boeck Supérieur, 1992, p. 566)
    • Les semi-conducteurs sont primordiaux parce qu’ils offrent la possibilité de contrôler à la fois la quantité de courant électrique les traversant et la direction de ce courant.
    • L’industrie du semi-conducteur a suivi pendant longtemps la loi de Moore: environ tous les deux ans, elle est parvenue à doubler le nombre de transistors sur une puce. Mais, depuis quelques années, cette progression a été enrayée, certains éléments ayant atteint leur limite inférieure de taille. (Le Temps du 26 septembre 2013, Voici l’ordinateur en nanotubes de carbone)

traductions
adjectif


semi-conducteur \sɛ.mi.kɔ̃.dyk.tœʁ\

  1. Qui présente une conductivité électrique intermédiaire entre les métaux et les isolants.
    • Une céramique semi-conductrice.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français