semis
étymologie
(1742)  Composé de semer et de -is.

nom

semis \sə.mi\ masculin

  1. (Agriculture) Mise en terre des semences ; action de semer.
    • Le Bacchus, qui provient d'un semis de Clinton, est un cépage d'avenir pour la culture en treillages dans les sols profonds. (Lyon horticole, vol. 13-14, Association horticole lyonnaise, 1891, page 54)
    • La qualité des semences (le pouvoir germinatif), l’époque de semis ou de plantation et la densité sont des facteurs essentiels du rendement des cultures. (Lhoste Philippe, Havard Michel, Vall Eric, La traction animale, 224 p., page 123, 2010, Quae - Cta - Presses agronomiques de Gembloux)
  2. (Agriculture) Plant d’arbrisseaux, de plantes, de fleurs venant de graines.
    • J’ai un beau semis d’œillets, de renoncules.
    • Faire un semis.
    • Semis sur couche.
  3. (Agriculture) Jeunes plants issus de la germination des graines.
    • Le semis est un des meilleurs moyens de créer de beaux bonsaï.
  4. (arts) Ornement répandu, motif fréquemment répété.
    • Modeste montrait à la main de son père une cravache dont le bout était un semis de turquoises, une invention alors à la mode, et devenue depuis assez vulgaire. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La porte est historiée des armes de Burgos en relief, avec un semis de petites croix de gueules. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Sur le faîte du monument, le soleil couchant jetait un semis d’or très ténu. (Marie Colombier, “Les Mémoires de Sarah Barnum’’, 1883)
  5. (cartographie) Canevas constitué par un ensemble de points répartis de façon irrégulière ou quelconque sur une zone géographique donnée.

traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
semisemis

semis \sə.mi\ masculin

  1. ''Pluriel de’' semi.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français