senteur
nom

SingulierPluriel
senteursenteurs

senteur \sɑ̃.tœʁ\ féminin

  1. Odeur ; ce qui frappe l’odorat.
    • Une tiédeur extraordinaire soufflait dans ce caveau qui répandait aussi un singulier parfum où revenait, dans un souvenir de terre humide, un relent de cire chaude ; mais c’était là, si l’on peut dire, le fond, le canevas même de la senteur, […]. C’était une exhalaison mystérieuse et confuse, comme la crypte même […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Combien n'ai-je pas escaladé de ces escaliers délabrés, obscurs, empuantis de senteurs écœurantes et sur lesquels s'ouvraient de hideuses sentines, parfois même démunies d'une seule fenêtre ! (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Plus courant) Parfum ; odeur agréable.
    • La chambre, tout en chaos, est pleine d’un mélange d’odeurs : savon, poudre de riz, senteur aiguë de l’eau de Cologne, dans la lourdeur du matin enfermé. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • [les inflorescences] parfument tout un quartier de leur senteur lourde, évoquant l’Orient. (Philippe Bonduel, Fragrantissima : Le guide des plantes parfumées, édition Ulmer, 2012, p. 46)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français