serin
étymologie
Du latin Siren, emprunté au grec ancien Σειρήν car le chant de ces oiseaux a été comparé à celui des sirènes.

nom

SingulierPluriel
serinserins

serin \sə.ʁɛ̃\ masculin (pour la femelle on dit : serine)

  1. (ornithol) Une des espèces de petits oiseaux passereaux à bec conique, au plumage ordinairement jaune, auquel on apprend à siffler, à chanter des airs.
    • Cependant, le caractère vraiment ornemental et architectural des armoiries, qui ne tolérait pas une représentation des objets sous leur forme parfaitement naturelle, se conserva […] jusqu’au milieu du 16e [siècle]. Depuis, les bonnes traditions allèrent s’affaiblissant, jusqu’au 19e qui a été témoin de la décadence complète de cet art vénérable, dont il semble qu’on eût oublié même les principes les plus élémentaires. Les armoiries qui offrirent le spectacle écœurant de lions pleins de mansuétude dont l’attitude chancelante fit supposer qu’ils étaient pris de vin, de sauvages minés par la phtisie ou bien se pavanant en petits-maîtres sauf le costume, d’aigles à l’air de serins de canarie, de casques en forme de melon ou de bonnet de nuit, inondèrent le monde. (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A–K), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1884)
    • Une cage à serins était pendue au plafond ; les oiseaux avaient été emportés, mais la mangeoire était pleine de chenevis. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • ''Un amateur d’oiseaux avait en grand secret/>Parmi les œufs d’une serine/>glissé l’œuf d’un chardonneret. (Florian, Fables, livre premier, Les Serins et le Chardonneret'' ; Ernest Flammarion éditeur, Paris, s. d., page 50)

  2. (Figuré) (familier) Quelqu’un qui est niais.
    • Oui, c’est ce grand serin de Deloche qui nous a fait la confidence, […] (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Aimé a embrassé sa sœur, lui a donné une tape sur la joue en lui disant : « Tu vois bien, petite serine, qu’on s’en tire tout de même ? » (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Le Livre de Poche, 1900, page 192)
    • Claudie, comme Edmée […] avait cédé au premier venu. L’Abalstitiel s’était seulement arrangé pour qu’en France ce premier venu fût polytechnicien et en Amérique millionnaire. Simplement parce qu’il n’avait jamais pensé que Claudie épouserait un serin ni Edmée une panne. (Jean Giraudoux, Choix des élues, chap. 1, Grasset, 1939, 1967)

traductions
  • anglais : serin
  • espagnol : serín

adjectif

SingulierPluriel
Masculinserinserins
Fémininserineserines

serin \sə.ʁɛ̃\

  1. (Figuré) (familier) Niais.
    • Il est un peu serin.

Serin
nom de famille

Serin

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français