seringue
étymologie
Du latin syrinx, syringa.

nom

SingulierPluriel
seringueseringues

seringue \sə.ʁɛ̃ɡ\ féminin

  1. Petite pompe portative qui sert surtout à injecter des liquides.
    • Seringue à injection.
    • Le canon, le piston, le bâton, la canule d’une seringue.
  2. (Spécialement) (Médecine) Instrument avec lequel on injecte ou prélève des substances liquides dans le corps d’un patient.
    • L’infirmier n’appuyait que très lentement sur la seringue et le liquide ne devait s’écouler que goutte à goutte dans mon sang. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Les toxicos t’attirent que des emmerdes. Surtout les PD. Ces chbebs qui t’appellent trois fois par jour, ils s’injectent la coke avec des seringues. (Alexandre Kauffmann, Surdose, Paris : Éditions Goutte d'or, 2018, chap. 8)
  3. (Médecine) Instrument avec lequel on donne des lavements.
  4. (argot) Toute arme à feu.
    • Au bout de son bras mince, le revolver ne tremblait pas. On voyait que ce n’était pas la première fois qu’elle se servait de ce genre de seringue. (André Héléna, Rencontre dans la nuit, 1952)

traductions
traductions
forme fléchie

seringue \sə.ʁɛ̃ɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de seringuer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de seringuer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de seringuer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de seringuer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de seringuer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français