sermonner
étymologie
 Composé de sermon et de -er.

verbe

sermonner \sɛʁ.mɔ.ne\ transitif conjugaison

  1. (familier) Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos.
    • Dès que leurs enfants pourraient s'y aventurer, […], les mères les sermonnent à grosse voix : « Ne va jamais là tout seul, sais-tu : la bête à crochets te mangerait ». (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il commença par retenir ses pas, se disant qu’il allait les surprendre à dormir. Mais il y renonça aussitôt, se mit à marteler le sol, à s’éclaircir la gorge, pour ne pas avoir à les sermonner. (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 292.)
    • (Absolument) C’est un homme qui ne fait que sermonner.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.048
Dictionnaire Français