signifier
étymologie
Du latin significare.

verbe

signifier \si.ɲi.fje\ ou \si.ni.fje\ transitif conjugaison

  1. Indiquer, marquer quelque chose, avoir comme sens.
    • L’eau-de-vie ordinaire est généralement à 49°, et l’esprit connu sous le nom de trois-six à 84° ; cela signifie que ces esprits contiennent respectivement 49 et 84 % d’alcool pur. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 142)
    • Elle soupira en souriant, me jeta un regard de détresse qui signifiait : « Dieu ! que les hommes sont bêtes ! » […] (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre I)
    • Si l’on signale, en 350, la présence à Metz d’un évêque du nom de Siméon, qui aurait été un juif converti, cela ne signifie pas qu’il y ait déjà eu des juifs dans cette ville. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Exprimer ce qu’on entend par un mot, par une locution, par une phrase, en parlant de langue et de grammaire.
    • Pour comprendre cette petite histoire , il suffit de savoir que le mot digiunare signifie en italien jeûner , et que pour exprimer déjeûner, il faut dire far colazione. (Maître italien, ou grammaire française et italienne de Giovanni Veneroni, revue par C. M. Gattel, Blache & Boget, Lyon, 1810, p. 320)
    • Le simple, sabor, qui s’emploie au propre dans le sens de : saveur, savour, signifie, au figuré : goût, désir, envie ; gus, liking, taste, desire. (Grammaire espagnole, composé par l’Académie royale Espagnole, vol. 2, traduite en français […] par F. T. A. Chalumeau de Verneuil, Samson fils, Paris, 1821, p. 626)
    • La liberté de la propriété, cela signifie que toute personne peut devenir propriétaire. (Alfred Jourdan, Cours analytique d'économie politique, A. Rousseau, 1890)
  3. Notifier, déclarer, faire connaître quelque chose par des signes évidents, des paroles expresses.
    • Je vous ai suffisamment signifié mes intentions.
    • Lambert m’a tout de suite repéré et, d’un coup d’œil impératif, m’a signifié que je n’avais pas à me mêler à leur conversation. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. XIX, Série noire, Gallimard, 1956, p. 161)
    • Il fallait que j’écrive une lettre en anglais à ce monsieur pour le lui signifier. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S. A., 1999, p. 10)
  4. (justice) Notifier par voie de justice, par ministère d’huissier.
    • Les actes d’opposition au mariage seront signés sur l’original et sur la copie par les opposants ou par leurs fondés de procuration spéciale ou authentique ; ils seront signifiés, avec la copie de la procuration, à la personne ou domicile des parties, et à l’officier de l’état civil, qui mettra son visa sur l’original. (Code civil des Français, Livre Premier - Des Personnes, Titre II - Des actes de l’état civil)
    • Signifier un arrêt, un jugement.
    • Signifier une requête.
    • Signifier une opposition.
    • Elle a fait signifier qu’elle renonçait à la communauté, qu’elle acceptait la communauté.
    • Signifier à l’avoué.
    • Signifier à domicile.
    • Signifier en parlant à la personne.

traductions
traductions
traductions
traductions
  • anglais : serve
  • portugais : notificar por via judicial



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français