silhouette
étymologie
Par antonomase, du patronyme d’Étienne de Silhouette (1709-1767), contrôleur général des finances sous Louis XV. À cause de ses projets inaboutis de réformes, son nom fut attaché à ce qui était mesquin ou inachevé. Furent appelées « à la Silhouette » [1], les culottes sans gousset [2], ainsi que les portraits tracés puis découpés d’après l’ombre du visage, à la mode à l’époque. Cette mode des « découpeurs de silhouette » dura quelques décennies [3] et le nom commun silhouette, reconnu en 1833 par l’Académie française, devint un nom d’envergure internationale.
Le nom de famille basque Ziloeta ou Zilhoeta, signifie quant à lui « endroit de trous, de grottes, de bas-fonds, de creux ».

nom


silhouette \si.lwɛt\ ou \si.lu.ɛt\ féminin

  1. Sorte de dessin fait par un trait tracé autour de l’ombre du visage ou du corps.
    • Dessiner à la silhouette.
  2. (Par extension) Apparence d’un corps, voire d’un objet, laissée par son contour.
    • Rafaël […] suivit des yeux, aussi longtemps qu’il put la distinguer, la fatale silhouette qui se détachait en noir aux rayons de la lune… (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […],: je fis environ cent mètres à plat ventre, […], pour arriver à une charrue dont la silhouette m'avait fait grand'peur. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.175-176)
    • Occupés à nos cuvettes et serviettes nous regardions vers Verdun, c'est-à-dire en arrière et à droite, où l'on voyait une silhouette de cathédrale ébréchée. (Alain, Souvenirs de guerre, p.209, Hartmann, 1937)
    • La porte ouverte un moment laissa passer un rayon de lumière. J'entrevis sa silhouette : il était jeune, correctement habillé : […]. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Après un trajet de vingt minutes se dessina devant lui la silhouette de la petite ville de Saint-Laurent-Nouan, inhabituellement sombre en cette nuit, sans lumière aux fenêtres ni éclairage public. (Marc Elsberg, Black-out: Demain il sera trop tard, traduit de l'allemand, Piranha, 2015)
  3. (analogie) Ligne qui dessine la forme du corps.
    • Les silhouettes des buissons frangeaient son chemin et il allait, tête levée, respirant large. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (Figuré)Depuis plusieurs années, il s'était accoutumé à cette silhouette calme qui glissait sans bruit, autour de lui, à ce visage toujours paisible et souriant qui se penchait sur son fils. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  4. (urbanisme) Profil caractéristique d’une ville ou d’un paysage, tel qu’il se découpe sur le ciel.

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

silhouette \si.lwɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de silhouetter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de silhouetter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de silhouetter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de silhouetter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de silhouetter.

Silhouette
étymologie
Du nom de famille et toponyme basque Zilhoeta ou Ziloeta, qui signifie « endroit de trous, de grottes, de bas-fonds, de creux ».
voir zilo, -eta.

nom de famille

Silhouette \si.lwɛt\, \si.lu.ɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Nom de famille français.
    • Étienne de Silhouette (1709 - 1767)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français