simple
étymologie
(début XIIe siècle) Du latin simplex, et, au sens figuré, « pur, ingénu, humble, naturel… ». Les sens figurés semblent plus anciens en français.

adjectif

SingulierPluriel
simplesimples

simple \sɛ̃pl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas composé.
    • L’argent est un corps simple.
    • (Botanique) Une fleur, une feuille, un fruit simple
  2. Qui n’est pas compliqué.
    • Une idée simple.
    • Une fracture simple.
    • Cela paraît trop simple pour mériter notre considération. Simple. Oui. Heureusement. Mais facile, certainement pas. (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 458)
  3. Qui n’est pas multiple.
    • Un aller simple.
  4. Qui est modeste.
    • Une maison de campagne toute simple.
    • Avoir des goûts simples.
    • Une vie simple et frugale.
  5. Qui est facile à comprendre, à faire, à employer.
    • Vous verrez, c’est fort simple à utiliser.
    • C’est tout simple !
    • C’est simple comme bonjour.
  6. Qui agit selon ses sentiments, avec une honnêteté naturelle et une droiture spontanée.
    • Un homme simple et loyal.
    • La confiance aveugle de l’homme simple.
  7. Qui ignore ou refuse le faste, les complications, les vanités et les formalités.
    • Quels termes saurai-je trouver, suffisamment simples dans leur sublimité, — suffisamment sublimes dans leur simplicité, — pour la simple énonciation de mon thème ? (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire)
    • Un homme simple et de mœurs rustiques.
    • Sa femme n’est pas aussi simple que lui.
  8. Qui agit avec naturel, sans orgueil, sans prétention.
    • Aujourd’hui, c’est une vedette, mais il a su rester simple.
  9. (Vers 1165) Qui a peu de culture, de finesse, d’intelligence, qui se laisse facilement tromper.
    • La servante, en revanche, fut excusée. Sharra, Lessa et Menolly s’étaient entretenues avec elle, avec assez de bienveillance quand elles avaient réalisé à quel point elle était simple. (Anne MacCaffrey traduit par Simone Hilling, Tous les Weyrs de Pern in La Ballade de Pern V, Pocket, 2012, ISBN 978-2-266-22749-0)
  10. Qui est d’un rang peu élevé, de condition sociale modeste.
    • De simples citoyens, soldats…
  11. Qui est sans ornement sans recherche, sans affectation
    • Un discours simple et touchant.
    • Il sorti de la douche dans le plus simple appareil !
  12. (grammaire) Qui se conjugue sans auxiliaire.
    • Un temps simple.
    • Le passé simple.
    • Un mot simple. (par opposition à mot composé ou dérivé)
  13. (Par extension) Sans malice, qui se laisse facilement tromper.
    • Il faudrait être bien simple pour croire à ses excuses.
  14. (Par extension) Qui se suffit à lui seul.
    • D’un simple geste, il obtint le silence.
synonymes antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
simplesimples

simple \sɛ̃pl\ masculin

  1. (botanique) Plante condimentaire et médicinale telle que la lavande, le romarin, la sauge, le thym, la camomille, l’armoise, l’hysope, etc.
    • La mélisse est un simple.
    • Il alla chez l’apothicaire de Peniscola, qui est un homme bien savant et qui connaît tous les simples. Il lui montre les roseaux qu’il avait apportés. (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 115)
    • Invinciblement, ils lui apparaissaient, ainsi qu’au moyen âge, cultivant des simples, chauffant des cornues, résumant dans des alambics de souveraines panacées, d’incontestables magistères. (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
    • Au lieu d’aller à l’herbe aux lapins et à la cueillette des simples avec les Nannette et les Daudiche, c’étaient les gros travaux. (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 265)
  2. (pharmacie) (XIIIe siècle) Médicament formé d’une seule substance ou qui n’a pas subi de préparation.
    • L’influence arabe est cependant nette tant au niveau des simples que des médicaments composés. (Jean-Pierre Bénézet, [https://books.google.be/books?id=lxDbAAAAMAAJ''Pharmacie et médicament en Méditerranée occidentale ( }{#if:{#if:), page 109}}
  3. Personne nature, qui n’est ni subtile, ni savante.
    • L’essentiel pour les jésuites, c’était d’affaiblir, d’amoindrir, de rendre les âmes faibles et fausses, de faire des petits très-petits, et les simples idiots ; une âme nourrie de minuties, amusées de brimborions, devait être facile à conduire. (Jules Michelet, Le prêtre, la femme, la famille, Paris : Chamerot, 1862 (8e édition), page 65)
    • Comme tous les simples, il avait le sentiment qu’on devait couper la langue aux gens instruits. (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, page 297)
  4. (Péjoratif) Naïf, niais.
  5. (Sports de raquette) (1894) Partie entre deux adversaires (par opposé à double qui se joue à quatre).
  6. (musique) Disque musical comportant, pour un disque vinyle, un seul morceau par face ou, pour un disque compact, moins de quatre morceaux.
  7. (baseball) Coup sûr qui permet au frappeur d’atteindre le premier but, mais pas plus.
  8. (hippisme) Jeu simple, pari portant sur un seul cheval, généralement gagnant ou placé.
    • Sauf exception, je ne joue qu'en simple.
synonymes
Musique

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français