sinon
étymologie
(Conjonction) si + non

conjonction

sinon \si.nɔ̃\ invariable

  1. Si ce n’est : si ce qui est énoncé est faux, alors.
    • Des communications fréquentes, sinon continues, existaient à l’Éocène entre les contrées du Sud de l’Europe et le continent africain. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.55)
    • J'ai juré à ma mère, brisée par vous, de vous tuer. Sinon de ma propre main, du moins par celle de l'homme que j'aime ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Les lettres demeurèrent donc dans la famille, destinées à être sinon détruites, du moins à tout jamais impubliées. (Nicole Casanova, Vigny: Sous le masque de fer, Calmann-Lévy, 1994)
    • Ces deux édifices, qui ont été étudiés par Frédéric Sartiaux, ont été bâtis à la fin du XIVe siècle sinon par la même personne, du moins par la même famille. (Annales de Bourgogne, Centre d'études bourguignonnes, 2006, vol.78, p.100)
  2. (Absolument) Faute de quoi ; sans quoi.
    • Faire mine de rien, surtout faire mine de rien, il ne devait pas savoir que je savais, sinon j’étais grillé. (Marie Causse, Bleu tatouage, L'Arpenteur, 2014, chap. 7)
    • Si vous êtes sage, je vous récompenserai; sinon, non.
synonymes
sans quoi

traductions
  • allemand : außer
  • anglais : but
  • espagnol : si no, cuando no
  • russe : иначе, если не

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français